100 % santé, téléconsultation : des avancées majeures pour tous les Français © Getty Images

100 % santé, téléconsultation : des avancées majeures pour tous les Français

13 novembre 2018

Après la généralisation de la complémentaire santé en entreprise entrée en application en 2016, les pouvoirs publics entendent renforcer le recours aux soins pour tous et sur tout le territoire.

Annoncé en juin dernier par Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, le plan « 100 % santé » est une réforme d’ampleur qui garantit à tous les citoyens un égal accès aux équipements optiques, dentaires et auditifs.

Un enjeu à la fois sanitaire et social. Car ces 3 secteurs ont pour particularité de concentrer des restes à charge variables selon le niveau de couverture par la complémentaire santé et l’existence ou non d’un réseau de soins(1). Ces niveaux de reste à charge peuvent ainsi s’avérer élevés, dissuadant aujourd’hui certains assurés parmi les plus modestes de s’équiper en lunettes de vue, prothèses auditives ou couronnes dentaires. Avec des répercussions notoires sur leur bien-être, leur qualité de vie et leur santé.

Des soins bientôt remboursés à 100 %

Au 1er janvier 2021, tout assuré disposant d’une complémentaire santé – soit actuellement 95 % de la population – pourra bénéficier d’un « panier » d’équipements intégralement pris en charge par l’Assurance maladie et les complémentaires santé. La liberté de choisir des prestations en dehors de ces offres sera bien entendu préservée.

Principaux partenaires de cette mesure avec les professionnels de santé concernés, les organismes complémentaires se sont par ailleurs engagés à améliorer la lisibilité des contrats, pour faciliter le choix du consommateur.


La téléconsultation généralisée et prise en charge

Autre réforme phare visant à améliorer l’accès aux soins : la téléconsultation médicale, remboursable par l’Assurance maladie sous certaines conditions depuis le 15 septembre. Chaque patient peut désormais consulter un médecin généraliste ou spécialiste par vidéoconférence, depuis son domicile ou une cabine équipée. Cet acte médical doit néanmoins répondre à des conditions précises : respect du parcours de soins coordonné, alternance avec des consultations physiques, système sécurisé… Quant aux tarifs et taux de prise en charge, ce sont les mêmes que pour une consultation habituelle. Une voie nouvelle pour réduire les délais d’attente, limiter le recours aux urgences et lutter contre les inégalités territoriales d’accès à la santé.

(1) Ensemble de professionnels, d’établissements ou de services de santé avec lesquels les organismes assureurs ont instauré des partenariats permettant à l’assuré de bénéficier de services et prestations avantageux.


Aller plus loin

Lire l'article "Les garanties de contrats d'assurance santé plus lisibles"